La drôle de chasse au trésor des mamizelles!

Du 19 septembre au 1er novembre
Activité gratuite pour toute la famille
Durée : environ 2h30
Départ au Parc des Carrières, Montréal, QC H2S 2G1

Débuter le parcours

Ne perdez pas les pédales ! Enfourchez votre vélo et suivez les mamizelles dans leur quête rocambolesque à travers les rues de RosemontLa Petite-Patrie, Villeray, et la Petite-Italie dès le samedi 19 septembre! 8 km de balade à vélo qui entraînent les enfants et leurs familles dans La drôle de chasse au trésor des mamizelles!

Mamie-Za et Mamie-Nouche doivent se rendre à l’anniversaire de Mamie-Prune. Mais comment ? Mamie-Prune ne leur a pas donné d’adresse ! À la place : un parcours semé d’indices… et d’embûches ! 

À chaque arrêt, accessibles par le biais de codes QR sur les téléphones intelligents des explorateurs, de courtes vidéos mettent en scène les mamizelles. À chaque station, il faut découvrir la boîte caméléon cachée dans les espaces publics et le code qui en permet l’ouverture pour trouver les indices afin de résoudre la quête.

La drôle de chasse au trésor des mamizelles débute au parc des Carrières! Téléphone en main, les explorateurs doivent visiter le tresor.lesmamizelles.com pour débuter le parcours. Les huit arrêts à prévoir sont au parc linéaire du Réseau-Vert, au parc Sœur-Madeleine-Gagnon, au parc Dante, à la place Shamrock, au parvis de l’église Sainte-Cécile, à la place Jean-Marie Lamonde, à l’espace Boyer, avant l’arrivée à l’Île-aux-volcans, lieu unique, voire magique, créé spécifiquement pour les enfants!

Le parcours, d’une durée moyenne de 2h30, emprunte les pistes cyclables du Réseau Vert (piste de la rue des Carrières),  des rues Saint-Dominique, de Castelnau, Drolet, Villeray, Boyer, Bellechasse, de Lanaudière et de Drucourt. Il fait découvrir aux familles des lieux caractéristiques des quartiers, parfois intimes, souvent ludiques et où il fait bon se retrouver! 

Mêlant réel et imaginaire, faits historiques et fiction, ce parcours ludique propose un regard neuf, poétique et amusant sur ces espaces emblématiques des quartiers.

Ce projet est mis sur pied par la compagnie de théâtre de rue Toxique Trottoir et la compagnie de design d’objets Rumker. 

La programmation culturelle des Voies actives sécuritaires est financée dans le cadre de l’Entente sur le développement culturel de Montréal et l’Entente Réflexe Montréal conclues entre la Ville de Montréal et le gouvernement du Québec.